Master of pasta

Bonjour mes gourmands,

Si vous me suivez sur Facebook ou Instagram, vous avez peut être vu passer des photos du Pasta World Championship. J'ai eu la chance et l'opportunité de passer 2 jours à Milan pour y assister. Un super séjour, un super moment dont je vais vous parler, mais avant ça un petit article expliquant les Master of Pasta, qui m'ont permis d'assister à cet évènement.

pasta

Comment je suis devenue Master Of Pasta

En fait, tout a commencé par un mail pour un concours de cuisine autour des pâtes, organisé par la marque de pâtes Barilla. J'ai donc complété un formulaire à remplir avec des questions sur les pâtes, mais aussi sur mes habitudes culinaires, à quelle fréquence je cuisine... Quelques semaines après, entretien téléphonique sur ma cuisine (ce que j'aime cuisiner,ma façon de cuisiner, quels produits j'apprécie..). La décision n'est pas encore prise à ce moment, et les entretiens permettront d'en choisir 10 pour une masterclass avec un chef étoilé. 

Juin, la bonne nouvelle arrive: je fais partie des 10. Je suis super heureuse: le lot pour le grand gagnant est un voyage à Milan pour assister au Pasta World Championship. C'est un super cadeau, une très belle oppportunité pour tout fan de cuisine, mais réaliste, je me dis que la masterclass c'est déjà super, et qu' être master of pasta ce sera compliqué car il y a de très bons cuisiniers qui vont être sélectionnés.  Mais avec mon billet pour la masterclass du 26 juin, je suis aux anges, je voulais au moins y participer.

26 juin, c'est le grand jour. Mon employeur m'a gentiment accordé l'après-midi, pour que je puisse y assister. La masterclass se passe à l'Auberge du Pont d'Acigné, un restaurant pas loin de Rennes (étoilé, cuisine de saison et de produits frais et locaux). Je suis super contente de rencontrer le chef Sylvain Guillemot: en passionnée de cuisine, rencontrer un chef professionnel et étoilé, c'est pour moi un réel bonheur.

Masterofpasta

L'endroit est magnifique, l'auberge se dresse au milieu de la campagne, dans un écrin de verdure, au bord de l'eau. Le chef est au top: un vrai passionné de cuisine, qui nous fait partager sa passion pour les produits frais et locaux.

auberge du pont d'acigné

 Auberge du Pont d'Acigné

Le lieu correspond très bien à la personnalité culinaire du chef: la nature, la campagne pour un passionné de produits du terroir, locaux et frais. Ses producteurs sont d'ailleurs tous en Bretagne, gage de qualité et de connaissance de la provenance du produit. Il entretient des liens étroits avec ses producteurs, va à leur rencontre. J'aime beaucoup cette philosophie: pourquoi aller chercher des produits à l'autre bout du monde, alors qu'il existe des trésors à côté de chez nous ?

Et il sublime ces produits, pour en faire une cuisine simple dans le bon sens du terme, une cuisine qui met en avant le produit sans le noyer sous un tas d'autres produits. Tout en étant simple, sa cuisine reste raffinée, gastronomique,avec des associations originales et toujours très réussies. 

Masterclass pasta

Le chef Guillemot nous a concocté un panier avec courgette, aubergine, tomates cerises, fenouil, maquereau, des herbes aromatiques, saumon et 3 choix de pâtes. 

La consigne : mettre en valeur les pâtes, faire un plat où la pâte est la star, et n'est pas un simple accompagnement. 

De suite en cuisine, les idées fusent et tous les 10, on avance dans notre recette. L'ambiance est très bonne, pas du tout esprit de compétition et on sent qu'on est tous là pour s'éclater en cuisine, s'amuser, et cuisiner bien sûr. 

Comme mon fils adore les pâtes, je décide de suite de cuisiner une recette pour lui: j'élimine l'aubergine car ce n'est pas un légume qu'il aime beaucoup, je prends la courgette car il adore, je prends le maquereau car c'est un poisson qu'il mange régulièrement, et des tomates cerises que je ferais poêler car mon fils ne les aime pas crues. Et je mets quelques spaghettis frits dessus pour le côté croustillant. 

Je vous donne prochainement la recette, juste le temps de la rédiger et la refaire pour avoir une belle photo :-)

Voici déjà la photo de mon plat avant dégustation : Spaghettis avec crème de courgettes aux herbes, maquereau mariné, tomates cerises poêlées au vinaigre de cidre, spaghettis frites.

                                  Pasta master                                           

La dégustation se passe bien, le chef me fait des compliments, ouf :-) 

Je sors de là heureuse car j'ai passé un super moment de cuisine, d'échanges et de partage avec le chef et les autres participants à la masterclass. Je ne pense pas être qualifiée, car tous les plats étaient bons, et difficile de savoir ce qui va faire la différence.

Master of pasta

 Avec les autres participants et le chef Guillemot

Mais deux jours plus tard, surprise: un mail m'annonce que je ferais la finale le 10 octobre. Le premier à qui je l'ai annoncé c'est mon fils,on a dansé tous les deux et on a fait plein de bisous. Je n'en reviens pas: je serais finaliste au dîner bleu.

Le fameux dîner bleu a lieu le 10 octobre, toujours à l' Auberge du Pont d'Acigné. J'arrive à 17h, pour cuisiner avec l'équipe du chef Guillemot. Le chef me montre ce qu'il a prévu pour mon plat, les contenants étant plus petits, la présentation doit être un peu changée.

L'autre finaliste est Lucie, étudiante adorable et très gentille. 

Il me fait goûter, m'explique. La crème de courgettes est exactement comme celle du 26 juin, comme je l'ai voulu: fraîche avec beaucoup d'herbes aromatiques, un peu épaisse pour napper les pâtes. Le maquereau mariné est posé cru, et va cuire avec les spaghettis chaudes, comme lors de la masterclass. Les spaghettis sont enroulés d'une fine rondelle de courgette, donnant un air raffiné et délicat à la présentation. 

SpaghettisMaster of pasta

Pasta

J'ai vraiment le sentiment de faire partie de cette belle équipe. Une équipe qui évolue harmonieusement dans la cuisine, où chacun fait ses tâches sans se gêner. Il existe une belle osmose dans cette cuisine, et c'est plaisant d'y travailler. On sent beaucoup de bienveillance, de cohésion. 

Le chef écoute les avis et suggestions de son équipe, il guide son équipe tout en les laissant faire. 

Le plat concurrent est très bon, et très différent du mien. Avec Lucie, l'autre finaliste, nous avons choisi deux cuisines gourmandes mais complètement différentes. 

La soirée est vraiment au top, avec Lucie on s'entend très bien. Les convives nous posent des questions, s'interessent à notre parcours, et c'est un plaisir de partager cette soirée avec eux. A l'annonce des résultats je n'y crois pas (d'ailleurs encore maintenant je me demande si c'est réel cette belle aventure), la recette créée pour mon petit garçon a gagné. Je suis Master of Pasta, et je rentre chez moi épuisée, mais heureuse. 

La prochaine étape ? C'est Milan et les Pasta World Championship, et je vous en parle très bientôt.

Si vous me suivez sur instagram et Facebook, vous avez peut être vu les photos :-)  Sinon je vous rédige ça très vite. 

Pasta World Championship

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !